Case Study

Une vieille bâtisse raconte de nouvelles histoires

Ce qu'une vieille bâtisse de l'Emmental, au fin fond d'Oberfrittenbach, cache comme secrets et comment elle se présente aujourd'hui. Et de quelle façon elle se prépare un avenir avec ISORIGID, le tout nouveau produit d'isolation d'Isover. Nous avons eu la chance de discuter avec le propriétaire, un touche-à-tout, grand voyageur et charpentier de formation, lors d'une visite estivale au Schabelenberg 479. Et nous avons appris beaucoup de choses.

Un entretien avec Rolf Kühni

Oberfrittenbach

Rolf Kühni, comment es-tu arrivé dans cette maison ?

Cette maison a une longue histoire. Nous avons découvert lors de la rénovation qu'elle datait de 1920 et qu'elle avait donc plus de cent ans. Au début, c’était de la pure paysannerie, deux vaches et quelques moutons suffisaient à l'époque. Mais on ne devenait pas riche pour autant. Avant 1958, la maison a brûlé une fois et a été reconstruite pour des raisons d'assurance. Ce sont mes grands-parents qui l'ont ensuite acquise

Pendant longtemps, l'instituteur du village - oui, on a même une école là-haut ( !) - y a habité. Les derniers locataires étaient des jeunes épris de liberté, avec tout ce que cela implique. Ensuite, la maison s’est à nouveau vidée. Il y a cinq ans, j'ai pu l'acquérir. Elle est pour ainsi dire restée dans la famille et je suis retourné à mes racines.
 

Oberfrittenbach

 

Qu'est-ce que tu veux en faire ?

C'est une très bonne question... à vrai dire : je ne sais pas, ou pas encore. Ce que j'ai en tête, c'est de créer un groupe WhatsApp "Emmental" avec quelques amies et amis. Et ceux qui en ont l'envie et le temps peuvent s'inscrire et passer quelques jours paisibles ici en haut. Par exemple, à Noël dernier, il y avait quelques personnes, c'était vraiment un bon moment, carrément un rêve

Depuis combien de temps rénoves tu ?

Avec quelques collègues, cela fait déjà deux ans que je travaille dessus, voire un peu plus. Nous aurons probablement besoin d'une année supplémentaire pour que tout soit prêt. Nous ne pouvons pas travailler non-stop, nous avons tous une activité professionnelle. Nous ne venons ici que pour quelques jours ou les week-ends

Et vous faites tout vous-même ?

Oui, nous faisons tout nous-mêmes. Il y a aussi des collègues qui ont appris et exercent un métier manuel : électricien, installateur sanitaire, etc. Lors d'une telle transformation, il y a beaucoup de bonnes et parfois de moins bonnes surprises. Un exemple positif est que la maison dispose de sa propre source d’eau. Ce qui était moins positif ensuite, c'est que la pression d'eau est insuffisante pour pouvoir la pomper jusqu’au premier étage. Nous avons dû déplacer le réservoir pour pouvoir augmenter la pression, sans pompe électrique. C'est beaucoup plus écologique !

Oberfrittenbach

 

Tu es toi-même charpentier, quel est ton travail ici ?

Je fais tout ce qui a trait au bois et à l'isolation. Donc presque tout (rires). Non, trêve de plaisanterie, en tant que propriétaire qui transforme lui-même son bien immobilier, je dois bien sûr tout maîtriser, y compris, voire surtout, les aspects financiers

D'où proviennent les matériaux de construction ?

À Kappelen am Albis (canton de Zurich), j'ai un petit bout de forêt. Et une petite scierie. De temps en temps, un forestier vient me voir et me propose un tronc d'arbre isolé, du chêne ou du noyer, ou autre chose. Pour la maison dans l'Emmental, je n'ai travaillé et utilisé que du bois local

Donc très écologique ?

Très écologique. Il n'y a rien dans ou sur le bois qui ne provienne pas de Suisse

Qu'en est-il des autres matériaux de construction ?

Il me tient à cœur de rénover de la manière la plus écologique possible. Justement parce que nous sommes au cœur de la nature. Par exemple, les matériaux d'isolation proviennent d'Isover, qui produit en Suisse.

Le "Made in Switzerland" était en outre un énorme avantage, surtout à l'époque du Corona. Nous pouvions toujours compter sur nos fournisseurs et ainsi travailler sans interruption.

Qu'est-ce qui t'a incité à te fournir chez Isover ?

De par ma profession, je connaissais déjà leurs produits. Mais ici, il ne s'agissait pas d'un achat spontané, Isover m'a proposé un conseil pour les calculs des besoins de chaleur et d'isolation au préalable. C’était très instructif. Bien sûr, j'ai alors pris en considération leurs produits

Qu'est-ce qui vient d'Isover ?

En fait, tout ! Premièrement, parce que les différents composants de l'isolation se complètent et sont adaptés les uns aux autres. La laine de verre, les bandes et masses adhésives avec les pare-vapeurs et les lès de sous-toiture, par exemple. Et deuxièmement, parce que j'ai trouvé qu'avec un tel volume de construction, cela ne valait pas la peine de travailler avec deux ou même trois producteurs. Ce n'est pas un palais royal ici

Es-tu satisfait ?

Oui, très satisfait. J'ai tout commandé en une seule fois. S'il manque quelque chose, je peux commander n'importe quel produit n'importe où. C'est exactement ce qu'il me faut pour la transformation de ma petite villa de luxe.

 

ISORIGID, la dernière nouveauté Isover, a été utilisé pour la rénovation de la ferme du Schabelenberg. Voici ses avantages :

Montage facile

ISORIGID est léger et se pose facilement. Un simple cutter suffit pour couper les panneaux à la bonne taille. Grâce au profilage en rainure et crête sur tout le pourtour des panneaux, la pose se fait rapidement. La surface antidérapante facilite encore le montage, sans parler du faible poids de ces panneaux en laine de verre. Ceux-ci ne craignent pas non plus le vent ni les intempéries pendant le montage. Si facile !

Oberfrittenbach Oberfrittenbach

Production durable

ISORIGID est fabriqué en Suisse. La matière première utilisée est composée jusqu'à 80 % de verre recyclé et est recyclable. L'énergie utilisée pour la fabrication provient à la fois de la production solaire propre et de centrales hydroélectriques suisses respectueuses de l'environnement.

Une protection optimale

ISORIGID offre une excellente isolation thermique été comme hiver et protège efficacement du bruit. Par nature, ISORIGID est incombustible (groupe de réaction au feu RF1) et ouvert à la diffusion, ce qui garantit un climat d'habitation sain.
ISORIGID est particulièrement adapté aux projets de rénovation, car l’excellente performance thermique (lambda ≥ 0.036 W/mK) permet d'atteindre sans problème les valeurs U requises !

Oberfrittenbach