Nouvelles possibilités pour les raccords avec résistance au feu

Isoresist est une laine de verre présentant une résistance au feu élevée pour une faible densité apparente. Les matériaux isolants Isoresist sont principalement utilisés dans la construction en bois et dans la construction à sec. Dans ces applications, ses avantages en tant que laine de verre, telles que la faible conductivité thermique, l'incombustibilité, la grande élasticité, le faible volume d'emballage et de transport grâce à une compression élevée, prennent tout leur sens.

 

Nouvelles possibilités pour les raccords avec résistance au feu


La combinaison d'une résistance au feu élevée et d'une grande élasticité fait de ce matériau isolant le choix idéal pour les raccords et les joints ayant des exigences de protection contre le feu. La compressibilité et l'élasticité permettent de s'adapter facilement aux tolérances, de compenser les irrégularités et d'éviter les vides.

Diverses situations de raccords sont décrites dans la directive AEAI "Distances de protection incendie entre les structures de jour et les compartiments coupe-feu" au paragraphe 3.3.3 "Raccordements aux éléments de construction adjacents". Dans ces détails, une laine minérale ayant un point de fusion de 1000°C et une densité apparente de 40kg/m3 est généralement requise. Isover a prouvé par différents tests au feu que la laine de verre Isoresist avec une densité apparente de 20kg/m3 est au moins équivalente à une résistance au feu de 60 minutes et une largeur de joint de 75mm, avec une profondeur de joint minimale de 100mm et une compression de 5mm. Et ceci à la moitié de la densité. En raison de l'extension du champ d'application de l'homologation AEAI 30687 "Raccords ISORESIST", les détails de la directive de protection incendie "Distances de protection contre l'incendie des structures de jour sections de feu" sont réglés avec les conditions générales susmentionnées pour l'Isoresist avec une densité de 20kg/m3, par exemple ISORESIST 1000 035 ou ISORESIST PIANO PLUS.

Pour la protection contre le feu dans les constructions en bois, la documentation Lignum fait autorité pour la vérification de la résistance au feu. Les documents de base sans mention de produits régissent, entre autres, les structures de construction, les situations de raccordement, les solutions détaillées avec leur résistance au feu respective. Grâce aux catalogues Lignum optimisés en fonction des matériaux, il est possible de proposer des solutions qui offrent des avantages par rapport aux documents de base neutres. Les catalogues Lignum suivants, optimisés en fonction des matériaux, ont été publiés :
3.1 Dimensionnement de la résistance au feu- Eléments de construction et assemblages
4.1 Eléments de construction en bois - Planchers, parois et revêtements résistant au feu
4.2 Eléments de construction en bois - Raccords des éléments de construction résistant au feu
6.1 Technique du bâtiment - Installations et obturations
7.1 Parois extérieures - Constructions et revêtements

Ces catalogues optimisés pour les matériaux montrent comment les solutions détaillées présentées dans les documents de base peuvent être optimisées avec Isoresist : en particulier, quelle densité minimale est requise pour quel détail.
Pour la plupart des détails, cela signifie la moitié de la densité apparente.

Exemple : Figure 3 du catalogue "Constructions optimisées en matériaux Isover", annexe à 7.1 "Murs extérieurs - Construction et revêtements".