Case Study

Un rendement énergétique brillant - Dépot de bus

Architect
BDE Architekten GmbH, 8400 Winterthour
Project manager
Baltensperger AG, 8472 Seuzach
Client
Ville de Winterthour, département Construction, 8402 Winterthour

Un rendement énergétique brillant
Avec son architecture surprenante, le nouveau dépôt de bus « Grüzefeld » à Winterthour est un brillant exemple de bâtiment industriel durable. Placée sur une toiture ingénieuse, isolée par Saint-Gobain ISOVER SA, une installation photovoltaïque performante produit de l’électricité pour 60 ménages.

Avant d’être desservie par des bus, la ville de Winterthour dépendait autrefois du tramway. Les habitants ont ainsi vu défiler le « Rössli-Tram », un tramway tiré par deux chevaux, puis ses successeurs sur rails dans les rues de la ville. Suite à l’abandon progressif du tramway, « Stadtbus Winterthur » exploite désormais un réseau de 23 lignes de bus avec une flotte de 80 véhicules. Ceux-ci transportent chaque année plus de 26 millions de passagers sur environ cinq millions de kilomètres-horaire.

Un besoin croissant d’espace

L’organisation de cette offre de transport a nécessité un nombre de bus, de trolleybus et de bus articulés en constante augmentation, à tel point que les halles de dépôt, les ateliers et les bureaux de « Stadtbus Winterthur » se sont retrouvés à court de place. Lors d’un nouvel agrandissement de la flotte, la ville a finalement décidé d’augmenter l’espace disponible et, par la même occasion, d’optimiser le fonctionnement de l’exploitation. Dans cette optique, les sites vieillissants « Deutweg » et « Tösstalstrasse » ont été regroupés dans le nouveau bâtiment reluisant « Grüzefeld » et la halle voisine datant de 1967. Depuis l’été 2014, « Stadtbus Winterthur » jouit donc de 1000 m2 d’espace administratif supplémentaire et d’une nouvelle surface d’environ 6000 m2 pour les ateliers et le dépôt des bus.

Un maître d’ouvrage exigeant

La ville a demandé dès la mise au concours que la nouvelle construction soit esthétique, qu’elle offre plus d’espace ainsi que la meilleure efficacité énergétique possible et qu’elle soit équipée d’une installation photovoltaïque. « La réalisation de ce site est en elle-même déjà une étape importante dans l’accomplissement de notre tâche de promotion des énergies renouvelables », se réjouit Christian Maurer, collaborateur du département Communication de la ville de Winterthour. Le résultat est convaincant : « Avec une surface de 1500 m2 et une production de 250 kWc, l’installation photovoltaïque fournit en électricité près de 60 ménages ou permet à un trolleybus de parcourir environ 100 000 km », a déclaré Christian Maurer.

La qualité dans tous les domaines

« Outre les aspects écologiques et économiques, la qualité des places de travail figurait également en tête du catalogue des exigences », a précisé Rolf Wagner, responsable de projet pour les constructions en bois chez Baltensperger AG, l’entreprise générale en charge de la réalisation. Ainsi, ce bâtiment industriel efficient est un lieu de travail apprécié grâce à un climat ambiant optimal. « L’aile administrative remplit les exigences MINERGIE-ECO®, et, grâce à une isolation thermique performante, la température ambiante de la halle non chauffée ne passe jamais sous la barre des 10 °C » explique le spécialiste. Les produits ISOVER d’isolation en laine de verre satisfont depuis longtemps aux exigences des constructions MINERGIE® et les isolants de nouvelle génération remplissent également les critères de MINERGIE-ECO®. Ces derniers tiennent compte de divers facteurs tels que la provenance et la disponibilité des matières premières, la fabrication des matériaux de construction y compris l’énergie utilisée à leur production.

Une construction intelligente

La visite  des nouvelles halles montre le soin avec lequel tous ces défis ont été relevés : tant dans le concept créatif et statique de BDE Architekten Winterthour, en charge du projet que lors de la réalisation par les entreprises mandatées. Couvrant la halle sur toute la longueur et la largeur, la structure porteuse de la toiture à base d’acier, aérée et légère, forme une ossature traditionnelle en dents de scie. « Par-dessus, nous avons posé des panneaux en bois recouverts de laine de verre ISOVER UNIROLL 035 de 240 millimètres d’épaisseur préfabriqués par nos spécialistes, avec des détails inconnus des profanes. », explique Rolf Wagner. Les matériaux isolants ISOVER en laine de verre convenaient particulièrement bien à cet ouvrage car ils atteignent d’excellentes  performances isolantes tout en étant légers et minces.

Une planification et une exécution minutieuses

« Pour que nous puissions monter ces panneaux sur une si grande surface le plus rapidement possible tout en évitant au maximum les intempéries, chaque élément a dû être calculé avec précision, chaque angle pris en compte et chaque étape minutieusement préparée », se souvient Rolf Wagner. « Si tous les éléments ont été prêts dans les temps, c’est également grâce à l’excellente collaboration avec Saint-Gobain ISOVER SA. Ce fabricant de matériaux isolants a réussi à nous livrer une quantité particulièrement grande de matériaux – environ neuf tonnes – et avait même, sur demande, déjà procédé au découpage précis de certaines pièces », indique le responsable de projet.

Une façade qui brille par son efficacité énergétique

La façade recouverte d’éléments scintillants en tôle d’acier chromé est également isolée avec de la laine de verre UNIROLL 035 de Saint-Gobain ISOVER SA. Alors qu’elle brille et attire le regard, elle est également appréciée pour sa valeur « intérieure ». A l’instar des panneaux de la toiture, les éléments modulaires de la façade ont été préfabriqués dans les halles de production de l’entreprise Baltensperger à Seuzach. Là aussi, le bois apparaît comme le matériau idéal car il respecte en tous points les critères économiques et écologiques du maître d’ouvrage. « D’autant plus que combiné à l’acier et au béton, le bois est le garant d’un climat ambiant agréable », affirme-t-on chez Baltensperger. L’entreprise se réfère également à la manière dont les panneaux ont été fixés directement sur l’ossature en acier qui confère une sécurité statique à l’édifice. Le résultat : un montage très efficace qui a donc fondamentalement contribué à ce que le site puisse être ouvert selon le planning établi. « Le déroulement de cette construction peut être décrite avec de mots très simples – un engrenage bien huilé : Saint-Gobain ISOVER SA a parfaitement joué son rôle et contribué à la réussite du projet » conclue Rolf Wagner en terminant sa visite sur la grande place devant le dépôt de bus. Cent ans après le « Rössli-Tram », Winterthour possède donc une nouvelle attraction dans le domaine des transports publics qui a l’avantage de produire de l’énergie au lieu d’en consommer, ce qui lui confère un caractère attrayant et durable.